Blog

- Publié le

Lettre aux Ministres, député-es et « cadres » de la République En Marche !

Mesdames et Messieurs, puisque vendredi vous venez dans mon coin, je vous propose de briser cet entre-soi dans lequel le pouvoir vous enferme…

Mesdames et Messieurs les Ministres,
Mesdames et Messieurs les Député-e-s,
Monsieur le Délégué général de La République en Marche,

Vendredi 11 septembre, vous serez à Amiens, dans le cadre des journées parlementaires de votre parti. Ces quelques heures, vous les passerez entre Ministres, Députés, « cadres » de La République En Marche. Comme souvent, loin des gens, de leur quotidien, de leurs galères.

Puisque vous serez dans mon coin, je vous propose de briser cet entre-soi dans lequel le pouvoir vous enferme. Au printemps, le premier d’entre vous, Emmanuel Macron, déclarait – je le cite – « notre pays, aujourd’hui, tient tout entier sur des femmes et des hommes que nos économies reconnaissent et rémunèrent si mal ». Et il s’engageait à ne pas oublier ces premières de corvées. Qui ne figurent nulle part, pour l’instant, dans votre « relance ».

Alors, je vous propose de venir rencontrer Annie, Martine et Véronique, auxiliaires de vie sociale . Vendredi après-midi, elles viendront à votre rencontre, pour vous présenter leur réalité.

Saurez-vous leur accorder « la reconnaissance » qu’elles méritent, en vous arrachant quelques instants aux vôtres ? En les écoutant ? Et demain, en revalorisant leur profession, financièrement et symboliquement ?

Comptant sur votre attention,

Très républicainement,
François Ruffin, député de la Somme

A lire également :