Blog

- Publié le

Femmes de ménage de l’Assemblée : les documents, les faits, les dates

Depuis trois ans, nous tentons, « par le dialogue social », d’améliorer les conditions des femmes de ménage de l’Assemblée nationale. En souterrain et en vain

Dossier : femmes de ménage

Depuis trois ans, nous tentons, « par le dialogue social », d’améliorer les conditions de travail des femmes de ménage de l’Assemblée nationale. En souterrain, et en vain : malgré l’indécence de la situation, malgré des voix qui se lèvent de tous les bancs, le Questeur, depuis 3 ans et demi, refuse de bouger et enfume le débat. Nous mettons ici à disposition les éléments factuels de cette bataille.

Agent d’entretien : sous-traitance et maltraitance

Voici la grille des salaires des agents officiant au Palais Bourbon. Le document est en ligne ici. Un député touche 5623,23 €, brut, par mois. Le questeur Bachelier touche 10647,82 €, brut, par mois (source : Assemblée nationale).

Deux ans et demi de combat

 Voici la chronologie de nos efforts, patients et constants, pour faire bouger le questeur.

13e mois : le questeur ment

Lors des débats sur le Projet de loi Finances, je proposais un amendement visant à octroyer un 13e mois pour les femmes de ménage de l’Assemblée. Le premier questeur m’assurait qu’elles l’avaient déjà : il mentait, éhontément. Le compte-rendu de séance est accessible ici.


Le courrier des syndicats

Le 10 décembre, la CGT Ports et Docks et la Fédération de la propreté de la CGT adressent un courrier au questeur, relevant le moins-disant social dans le cahier des charges du renouvellement des marchés publics, contredisant ainsi les affirmations du questeur. Il est accessible en ligne ici.

Tous les éléments et les informations sur les marchés et les personnels de ménage à l’Assemblée nationale sont consultables ici.

Un texte porté par tous les groupes

En novembre, je déposais une proposition de résolution réclamant au questeur le 13e mois pour les femmes de ménage. 68 députés, de tous les groupes, l’ont signé. A lire intégralement en ligne ici.

Articles en lien

A lire également :