Secouer l'Assemblée

- Publié le

Oui au sport après 18h !

Nous demandons la levée immédiate et urgente des restrictions visant le sport après 18h.

YouTube video

« Je suis en situation d’obésité. Avant la fermeture des salles de sport, j’y allais cinq fois par semaine. J’étais en pleine forme et j’ai commencé à reprendre le contrôle de ma vie. J’étais même repassé en poids normal. Aujourd’hui, je suis comme avant. J’ai repris du poids. Je suis triste et je redeviens l’ombre de moi-même. »

C’est Maxime dans le Pas-de-Calais, qui nous adresse ce témoignage. C’est quand même pour signaler le grand paradoxe entre un texte sur le sport et l’année noire sur le sport. Un sport qu’on a choisi de confiner, et même parfois jusqu’à l’absurde.

Pourquoi interdire le sport en plein air et pourquoi interdire le sport en plein air après 18h ? Pourquoi ces restrictions sur le sport des enfants ? On sait qu’il va y avoir un prix en terme de santé publique à payer sur ces restrictions qu’il y a depuis un an, alors que chez les 18-30 ans, 20% de ceux qui pratiquaient ont totalement arrêté de faire du sport.

La levée immédiate et urgence des restrictions sur le sport après 18h

Il est évident que depuis un an, les 60 minutes de sport prescrites par l’OMS ne sont pas remplies, pour les jeunes. On sait que déjà, on a une guerre à mener sur les gosses, quand on en a, pour lutter contre les écrans. En ce moment, c’est quasiment impossible de leur faire faire du sport. Le minimum qu’on doit obtenir rapidement désormais, c’est la possibilité de faire du sport individuel après 18h.

On a des amendements pour demander, en cas de crise sanitaire, qu’il n’y ait pas de restrictions sur le sport pour enfants. On a des amendements pour demander qu’il n’y ait pas de restriction à moins de six personnes en plein air, mais le minimum, le minimum du minimum qu’on doit obtenir rapidement, et peut-être pas seulement dans le cadre de cette proposition de loi : on doit obtenir la levée des restrictions sur le sport après 18h.

J’ai une dame qui m’écrit, qui me dit : « Auparavant, je faisais du sport le midi, je faisais ma course. Maintenant, je dois faire mes courses parce que je ne peux plus les faire après 18h. » C’est un sujet immédiat et urgent.

A lire également :