Médias

- Publié le

La bataille de Whirlpool, épisode 3

Venir il y a deux ans dire aux salariés qu’ils tous seront repris, c’est nous prendre pour des cons.
Venir dire aujourd’hui qu’il est déçu, c’est nous prendre pour des cons une deuxième fois.

YouTube video

A lire également :