Soyez francs, dites-nous : combien ?

Publié le

par AdminRuffin

Combien prévoit-il de donner, encore, au CAC40 ? Lors de ce mandat, on a calculé : c’est 163 milliards de cadeaux aux firmes et à leurs actionnaires. Autant que Martine, aide à domicile, n’aura pas…

Mesdames et messieurs les ministres,

Voilà près de cinq ans que nous siégeons ici, et c’est aujourd’hui la dernière séance, la dernière question de notre groupe au gouvernement. C’est l’heure des comptes. Et ils sont clairs.

En 2017, nous prévenions les Français : Macron sera un « Robin des bois à l’envers », il va prendre aux pauvres pour donner aux riches. Tout l’a confirmé. Aux retraités, il a ponctionné de la CSG. Aux précaires, il a supprimé les contrats aidés. Aux locataires, il a réduit les aides au logement. Aux jeunes, aux étudiants, il n’a offert que les colis alimentaires.

Malgré les jolis discours, malgré les « il faudra se rappeler que le pays tout entier repose aujourd’hui sur ces femmes et ces hommes que nos économies reconnaissent et rémunèrent si mal », Martine, aide à domicile, continue de travailler pour 683 € par mois. Hayat, accompagnante d’élèves en situation de handicap, pour 934 euros. Rien n’a changé, pour elles, pour eux sinon leurs APL un peu rabotées. Sinon l’inflation sur leur plein d’essence.

Et les milliards ? Les milliards économisés sur Martine, sur Hayat, où sont-ils partis ? A l’autre bout.

Alors qu’il n’était que candidat, en 2017, on tendait un chèque à Emmanuel Macron. « Quel sera le montant de vos cadeaux au CAC 40 ? » on lui demandait. Il refusait alors de répondre. Aujourd’hui, on sait.

Avec la fin de l’ISF, avec la flat tax, avec l’exit tax, avec les crédits d’impôts, avec la suppression « Brexit » de la taxe banquiers, avec la baisse des impôts de production, et idem pour l’impôt sur les sociétés… on a calculé. Aujourd’hui, c’est signé.

C’est 163 milliards. 163 milliards pour vos amis de Sanofi. 163 milliards pour McKinsey et compagnie. 163 milliards, un pognon de dingue qui ne vont pas à Martine, pas à Hayat. 163 milliards qui ne vont pas dans les écoles, qui ne vont pas dans les hôpitaux.

Alors cette fois, soyez francs : dites-nous combien. Combien votre candidat, combien le candidat Macron, combien prélèvera-t-il aux retraités, aux salariés, pour les donner aux firmes et aux actionnaires ?