mission fantome en marche

La mission fantôme d’En Marche !

“On a une mission sérieuse sur le sujet.” Elle allait être extroardinaire, avec une approche globale, m’ont-ils promis, les députés de la majorité, le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, tout en rejetant, du coup, ma proposition de loi. C’était le 1er février. Alors on s’est un peu renseignés, après. Et pour le moment : c’est

candy crush

A l’Assemblée, personne n’écoute les paroles

Durant tous les débats qui ont eu lieu dans l’hémicycle sur le Burn Out et les 400000 personnes touchées par les troubles psychiques liés au travail, et pas seulement mes prises de paroles, qu’a fait Monsieur Castaner ? Il avait, je le dis sans ironie, des excuses pour ne pas être passionné, jeudi dernier, par

sondage-burn-out

Burn Out : 81% des Français favorables à la proposition de loi de la France Insoumise

Selon un sondage Harris Interactive pour La France Insoumise, réalisé entre le 22 et le 23 février auprès de 2402 personnes de plus de 18 ans, représentatives de la population française, 81% des sondés se disent favorables à la proposition de loi que nous portons depuis deux mois pour la reconnaissance des troubles psychiques liés

employeurs burn out

Burn Out : « Les employeurs doivent payer ! »

J’étais l’invité ce matin de Patrick Cohen sur Europe 1, pour parler notamment de ma proposition de loi sur la reconnaissance comme maladie professionnelle des troubles psychiques liées au au travail. Parce que c’est un véritable parcours du combattant pour les salariés. Parce qu’ils sont reconnus comme accidents du travail. Ce sont donc nos cotisations

« J’ai vu des gens broyés par le travail »

J’étais l’invité mardi matin de France Bleu Picardie, pour revenir sur mes premiers mois de mandats et parler notamment du dernier dossier que je porte depuis maintenant plus d’un mois : la reconnaissance des troubles psychiques liés au travail.

burn out

500 cas de Burn Out reconnus sur… 400 000 !

J’étais ce matin auditionné par la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale pour défendre ma proposition de loi sur sur le Burn Out et sur la reconnaissance comme maladie professionnelle les troubles psychiques liés au travail. Alors, on ne vous met pas les 2 heures de débats, que vous pouvez retrouver sur ma page